+33 6 75 88 68 87 / +33 6 76 72 56 46 info@voyageurs-de-l-immobile.com

Ceci prend place à une époque ou j’explorais plus particulièrement la philosophie taoîste.

Dans cette exploration, je fus amené à découvrir le yi-king, encore appelé ” livre des mutations” dans son aspect d’enseignement de sagesse et de cosmogonie.

Un autre aspect du yi-king, peut être le plus populaire, est son utilisation divinatoire. Cette approche me tentait par le fait qu’elle n’était pas sensée donner une réponse toute faite du genre oui ou non, mais de proposer la plus juste attitude à adopter dans une situation donnée.

Le tirage traditionnel avec les baguettes d’Acquillée, prend un temps certain et devient de fait une méditation non mentale sur la question posée. Par la combinaison d’une succession d’arrangement des baguettes, en des symboles yin ou yang, se dévoilent des trigrammes, qui vont former un hexagramme. Ils existe 8 trigrammes, qui représentent chacun une énergie de manifestation, et qui s’assemblant deux par deux, l’un au dessus de l’autre, et forment ainsi un des 64 hexagrammes qui représentent l’ensemble des énergies de manifestation.

Si je ne me souviens plus de la question poser alors, me reviens parfaitement le contexte et l’attente d’une réponse qui validerait toute mon assurance et mon savoir superficiel.

Lorsque se dessinait peu à peu, par la succession de trait yin et yang, le dessin de l’hexagramme, et que j’ouvrais le livre du yi king, pour m’en dévoiler le sens plus exact. Ce fut comme une grande claque que je me donnais à moi-même. Il s’agissait du trigramme de la terre au dessus du trigramme la montagne, qui forme l’hexagramme K’IEN que l’on peut traduire par humilité.

Oui, une grande claque à ce qui ici prétendait avoir raison, à ce qui ici, savait, avait tout compris, ce qui ici , s’enorgueillissait d’animer des séminaires de gestions du stress, de sophrologie, etc…

Ce tirage qui remonte à 25 ans maintenant, fut le seul effectuer pour une réponse personnel. Non pas par peur d’une autre ‘claque’, mais parce que l’actualisation de la réponse de cet unique tirage se poursuivit tout au long de ces années et se montra toujours être la réponse adéquate à ce qui semblait poser problème.

Cette réponse revient comme la réponse juste à tout ce qui en demanderait encore une.

Ce chemin d’humilité, je l’ai parcouru dans les années qui suivirent ce tirage du yi king avec des enseignants et amis spirituels véritables. Je l’ai parcouru aussi dans les conflits et les incompréhensions relationnelles avec les  amis,  les membres de la famille et compagnes. Je l’ai appris au contact de la nature et des animaux, miroirs merveilleux de cette humilité.

C’est un chemin sur lequel celui qui s’y engage, n’arrive jamais à destination. En effet une personne et l’humilité ne peuvent se trouver au même endroit.

Personne ne peut être humble, une personne n’est jamais humble. Ceci n’est pas à confondre, avec un manque de confiance, ou un sentiment de dévalorisation qui n’est qu’un orgueil empêché dans son expression directe. Ce qui est humble, ne se sait pas, ne prétend pas, ne revendique pas, pas même l’humilité.

L’humilité, n’appartient à personne, c’est ce qui vous montre qu’il n’y a personne. C’est ce qui pétrit l’érection de revendication en une coupe.

C’est ce qui composte vos savoirs et assurances en un humus accueillant et fertile.

Ce chemin d’humilité est un chemin vers Soi. C’est un chemin libérateur.

Une réponse qui dissout celui qui se prenait pour quelqu’un qui savait, qui faisait, qui choisissait,….

Qui se prenait pour quelqu’un….

Qui se prenait pour quelqu’un ?

Partagez