+33 6 75 88 68 87 / +33 6 76 72 56 46 info@voyageurs-de-l-immobile.com

 

OM TARE TUTTARE  SOHA

La Tara verte est l’une des 21 formes de Tārā, bodhisattva du bouddhisme qui officie pour la bienveillance des êtres. Elle est représentée assise, deux bras, une tête, un cristal entre les deux yeux, la jambe déployée, et ses deux mains tenant des fleurs de lotus. Elle est prête à se lever pour aider autrui. Son emblème est la couleur verte, symbole d’espoir, et le lotus bleu à demi-ouvert.
La Tara verte est particulièrement connue pour sa puissance à surmonter les situations les plus difficiles, donnant la protection et le réconfort contre tous les dangers. Il s’agit d’une déité tibétaine qui intervient toujours pacifiquement. Elle est le bodhisattva tibétain féminin de la compassion.
Son mantra est “Om Taré Touttaré Touré Soha”. Avec le mantra de la compassion de Tchenrézi, il est le deuxième mantra le plus récité par les tibétains et les fidèles bouddhistes.
OM représente le corps, la parole et l’esprit du fidèle transformés dans le corps, la parole et l’esprit saints de Tara.
TARE signifie “libération du samsâra” Elle indique que la divinité mère nous libère du cycle de l’insatisfaction et de la souffrance.
TUTTARE nous libère des huit peurs, qui font référence à huit dangers extérieurs : lions, éléphants, feu, serpents, voleurs, chaînes, inondations et démons. Ils correspondent à huit dangers : l’orgeuil, la colère, la jalousie, l’avarice, les fausses idées, l’attachement, le doute et l’illusion.
Prendre refuge en Tara nous en libère.
TURE nous débarrasse de la maladie physique mais aussi mentale, des afflictions de l’esprit faible et perturbé, et des mauvaises actions qu’il génère. Elle fait ainsi cesser la souffrance. Cette cessation est le but. Notre principale souffrance mentale est l’ignorance.
SOHA signifie établir la racine du chemin dans le coeur. En trouvant refuge en Tara, en récitant ses mantras, et en plasmodiant ses louanges, nous recevons ses bénédictions qui purifient ce qui est impur en nous.

 

Origine du texte: Loloramix over blog

Partagez